Perpignan, Ville Art Déco / Romane / Régionaliste

A l’occasion de ce shooting, nous avons été inspirés par le superbe patrimoine architectural de Perpignan. Jim et moi sommes tous les deux originaires du 66, et re-découvrons maintenant à l’âge adulte, les superbes maisons et hôtels particuliers de la ville. Il n’y a rien de « tape à l’oeil » ici, aucune réelle cohérence, mais c’est ce qui rend la découverte de pépites encore plus excitante ! La maison devant laquelle nous avons pris ces photos est située avenue de la gare et n’est pas sans rappeler plusieurs influences : à la fois art déco aux formes épurées, art roman avec ses baies et ses balcons de brique rouge, et typiquement sudiste, avec ce côté légèrement hacienda bordée de palmiers. On sait aussi que l’utilisation de la brique et de la tuile est ici typiquement régionaliste et fait partie d’un imaginaire méditerranéen.

La tenue associée à la superbe villa Paynard est celle de la robe foulard, aux teintes noires, rouges, beiges, à motifs. Je souhaitais rester dans l’esprit hispanisant, évoquer les couleurs et matières telles que la brique, la tuile si propres à la région, et porter des tissus vaporeux, légers, que l’on pourrait facilement arborer dans une ville aussi estivale, prés de la mer, en vacances, en balade… De même, porter une énorme croix était pour moi un véritable fashion et  »homeland » statement ! Celle-ci fait écho aux magnifiques croix catalanes en grenat (pierre travaillée dans la région) imposantes et majestueuses que les mamies ont toutes autour du cou ici. Vous ne pouvez pas visiter les Pyrénées Orientales sans passer par une bijouterie qui vende le beau grenat local !

artdeco

Le clin d’oeil art déco se trouve dans la ceinture et ses entrelacs dorés et épurés qui ne sont pas sans rappeler les courbes propres à ce style. Petit rappel au niveau de la boucle dorée des bottines de même.

Evidemment comme nous célébrons les années 30/40, je me devais de terminer cette tenue par le port d’une belle capeline noire, qui évoque pour moi classe et distinction et permet d’équilibrer cette robe ample aux « ailettes » déployées. Surtout que Perpignan est connue pour sa forte tramontane, oser une telle robe en ville peut se transformer en réelle aventure citadine, style métamorphose imminente en cerf-volant. D’où le port obligatoire (pour moi, pudique et effrayée à l’idée de montrer mes bouts de lard) du collant noir opaque.
artdeco-2

Architecture :
Pierre Sans, 1946
23 avenue du Général de Gaulle à Perpignan

Photo: Jim Lefeuvre

Tenue :
Robe asos – Bottines Eram – Ceinture achetée dans une petite boutique de Bressuire – Capeline Asos – Croix H&M – Bagues trouvées sur ebay

Musique :
Art déco, Lana del Rey
You’re so Art Deco, out on the floor
Shining like gun metal, cold and unsure
Baby, you’re so ghetto
You’re looking to score
When they all say hello
You try to ignore them
Cause you want more (why?)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s