Diktat quotidien et délégation de pouvoir personnel : réquisitoire contre l’auto-esclavage

Pourquoi est-ce que je ne respecte jamais les horaires, les échéances, et autres consignes limitées par un impératif (tout subjectif) temporel et spatial?

Car pour moi, le temps n’existe pas, j’ai décidé de bannir les objets de diktat quotidien (comprendre = réveil), car le temps devrait être avant toute chose du désir converti en moments passionnants.

Evidemment, il y aura des moments plus durs, mais je veux la surprise. Je ne veux pas que ce soit un objet extérieur qui m’esclavage et m’ordonne de subir ces instants.

Pour quoi? Pour me lever, être dégoûtée de ne pas avoir pu finir de lire tel roman, tel film, tel rêve palpitant et voir des individus eux-mêmes arrachés à leurs rêveries nocturnales? Argh, éthiquement, ça me les brise.

f8f1ec71c6554e34431b3c82222cdda9
(Enzzo Barrena)

Ca marche aussi pour les notes, les devoirs en tout genre. La contrainte et la limitation sont précieuses car elles offrent une liberté nouvelle, une vision autre, elles sont souvent riches de fraîches potentialités. Mais je crois davantage en la valeur des contraintes que l’on se fixe comme étapes nécessaires à la réalisation de NOTRE « big picture », d’un projet d’envergure qui nous tient à coeur, et pas comme un mal nécessaire, un diktat décérébré venant de l’extérieur sans lien aucun avec notre fonctionnement propre.

Je suis pas fermée comme une huître, je m’intéresse à plein de choses et je crois que chaque être possède en lui une curiosité sincère envers tout un tas de sujets qu’il se doit (par respect pour lui même et pour la valeur de la vie, bordel on en a qu’une!) d’assouvir et d’approfondir tout au long de son existence!

Alors désolée si je suis jamais à l’heure, jamais dans les clous, jamais en règle, tant pis. J’ai décidé que l’instant d’avant avait besoin d’être davantage exploré que mon soit-disant devoir de répondre à toutes les contraintes qui me sont posées le long du chemin. Ouais c’est égoïste, ouais c’est lourd, mais you know what? I don’t give a flute! Franchement, si je pouvais éradiquer les notes, les billets de retard, et les bulletins, (les fameuses « appréciations » ou plutôt dépréciations trimestrielles, petits coups de couteaux indésirables et autres lacérations de l’estime de soi) je le ferais straight away pour me focaliser que sur la passion de chacun, sur comment il parvient à la communiquer au monde et à l’ancrer dans le réel! J’en peux plus de cette infantilisation et de ce fliquage mutuel quotidien (culpabilise l’autre car on t’a fait culpabiliser aussi! allez venge toi bien, il te reste que ça!).

sarah ellis june 15, 2008

Alors please arrêtez de déplacer l’estime que vous avez de vous même dans ce genre de breloques même si 99% des gens autour de vous vous affirment à quel point c’est important, on ne parle que de trucs superfétatoires, superficiels, inutiles, et nullement indicateurs de votre valeur intrinsèque (peut-être pas encore déployée, montrée au monde, ou surtout, appréciée!)
Et arrêtez aussi d’ériger des idoles, de faire de vos professeurs, vos patrons, vos leaders des icones, des modèles… Surtout, ne déléguez jamais votre pouvoir personnel. Ce n’est pas parce qu’on a l’air convaincu de ce qu’on vous dit qu’on a forcément raison.

Voilà, vous comprenez pourquoi je m’en branlette sévère de plateformes asservissantes comme Secollenympho.net pour les habitués, ou des dates et des délais qui tuent une forme de créativité, d’instinct juste et bon.

Que cela ne nous empêche pas d’aimer, d’approfondir, d’explorer et de devenir de véritables aventuriers de l’esprit 🙂

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s