Lilith

Lilith veut bien signifier le désir de transcendance, ne plus rester dans un monde où la morale ne suffit plus, car tout est dualité, seule l’unicité de l’être est importante. Lilith le sait. Elle sait que tout n’est que projections, que le monde se façonne par nos projections. Elle sait que le seul moyen de sortir de ce monde est de s’isoler.
La Lune Noire, Lilith, est une femme parce qu’elle représente l’archétype peut-être le plus important : le mystère de la vie. La femme enfante. C’est au pourquoi de la vie qu’elle tente de répondre. Lilith cherche et ne veut pas être déroutée dans sa recherche. L’hyperlucidité, le refus, le désir ou plutôt la sublimation du désir sont à la base de sa recherche. Elle cherche à comprendre quelle est la place de l’homme dans sa vie. Non pas parce qu’elle ne veut pas de relation, mais elle veut quelqu’un à son niveau.
Lilith, c’est l’Animus/Anima, notre double inconscient, notre complément féminin/masculin. Lilith, c’est l’ombre, ce doute inavouable qui règne dans l’inconscient personnel et qui tente de tout transformer, de tout sublimer.
Lilith est femme à cause de la question primordiale qu’elle se pose. L’ombre agit ici à fond, refusant de refouler n’importe quoi, mais elle agit trop souvent à l’inverse, de manière à ce que tout soit refoulé dans notre inconscient.
Elle refuse toute forme de carcan. Si l’homme (Adam) s’est caché derrière Dieu, Lilith refuse cette lâcheté, car elle réclame la vie pour la vie et non la vie avec plein de compromis.

Le Retour de Lilith – La Lune Noire, Joëlle de Gravelaine

LILITH 1LILITH 4LILITH 5

Un pouvoir à double tranchant

Pour cette série de photos, je me suis totalement inspirée du personnage mythologique que je trouve le plus mystérieux et le plus inspirant de tous : Lilith. Supposée être la première femme d’Adam par la Kabbale, elle se barre du paradis parce qu’elle en a marre de toujours devoir se mettre en-dessous quand Adam et elle passent aux travaux pratiques… Suite à ça, elle se retrouve à enfanter d’une centaine d’enfants morts-nés et de démons par jour (petite punition divine au passage). Dégoûtée, elle s’amuse à aller faire avorter les femmes dans leur sommeil. Lilith est une figure géniale de la dualité, de la contradiction diffuse intimement liée à la question de la Féminité. La femme donne la vie, mais a aussi le pouvoir de l’ôter. Si le symbole qui l’accompagne est toujours celui d’une lune noire, c’est qu’elle souhaite voir au-delà des apparences comme le dit si bien Joëlle de Gravelaine. Il y a une Lilith qui sommeille en chacune de nous, c’est indéniable, notre face cachée… Lilith, c’est autant la femme primale et son désir puissant, que la femme qui s’interroge et souhaite transcender ce même désir.

LILITH_FUMEE 4LILITH_FUMEE 5LILITH_FUMEE 6

Le désir du transcendant

Au travers de cette série de photos, nous avons voulu communiquer ce statut ambigu de la femme lilithienne qui essaye de soulever le voile rubicond des désirs, et de comprendre de quoi ces derniers sont faits, quelles en sont leurs racines. Elle erre dans un cimetière, lieu par excellence du trépas physique mais aussi symbolique. Tout comme le diable (dont elle serait la fille?), Lilith se situe à l’intersectionnalité des pôles : désir et lucidité, amour et mort, attraction et répulsion, fusion et séparation. La mort est donc de nature métaphorique, Lilith exprime ce désir de transformation, de renouveau.

La fumée indigo représente pour moi cet accés à la conscience, cet affinement psychique auquel Lilith aspire malgré son rapport si complexe aux autres, à ce désir de séduire, mais aussi de rester intègre, une, totale.

Lieu
Cimetière de Bressuire, Deux Sèvres

LILITH_CROIX

LILITH_BONUS COLOR

Tenue
Body, Missguided
Sandales, Mango -> chaussures proches du modèle : Steve Madden
Voile rouge, Amazon

Inspiration

Résultat de recherche d'images pour "le retour de lilith"  Résultat de recherche d'images pour "carine roitfeld cimetiere" Photo : Carine Roitfeld

Photos
Pierre

Publicités

2 commentaires sur « Lilith »

    1. Merci pour ce commentaire! Je n’avais pas répondu et je m’en excuse ! En effet il y a un côté petit chaperon rouge dans cette reinterpretation et je crois que les contes ne nous quittent jamais vraiment… ils ont envahi l’inconscient collectif et je sais que de nombreux contes et grands mythes ont structuré ma vision du monde. Je suis très partisane du Jung et j’espère pouvoir approfondir davantage cette relation ténue entre les mythes et la construction de la personnalité 🙂
      Et Lilith est un personnage fascinant ! ❤

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s