We are storm, fire and blood

Listen to the words of the Great Mother, who was of old also called Artemis; Astarte; Diana; Melusine; Aphrodite; Cerridwen; Dana; Arianrhod; Isis; Bride; and by many other names.
Whenever ye have need of anything, once in a month, and better it be when the Moon be full, then ye shall assemble in some secret place and adore the spirit of me, who am Queen of all Witcheries.
There shall ye assemble, ye who are fain to learn all sorcery, yet have not yet won its deepest secrets: to these will I teach things that are yet unknown.
And ye shall be free from slavery; and as a sign that ye are really free, ye shall be naked in your rites; and ye shall dance, sing, feast, make music and love, all in my praise.
For mine is the ecstasy of the spirit and mine also is joy on earth; for my Law is Love unto all Beings.
Keep pure your highest ideal; strive ever toward it; let naught stop you or turn you aside.
For mine is the secret door which opens upon the Land of Youth; and mine is the Cup of the Wine of Life, and the Cauldron of Cerridwen, which is the Holy Grail of Immortality.
I am the Gracious Goddess, who gives the gift of joy unto the heart. Upon earth, I give the knowledge of the spirit eternal; and beyond death, I give peace, and freedom, and reunion with those who have gone before. Nor do I demand sacrifice, for behold I am the Mother of All Living, and my love is poured out upon the earth.
Hear ye the words of the Star Goddess, she in the dust of whose feet are the hosts of heaven; whose body encircleth the Universe; I, who am the beauty of the green earth, and the white Moon among the stars, and the mystery of the waters, and the heart’s desire, call unto thy soul. Arise and come unto me.
For I am the Soul of Nature, who giveth life to the universe; from me all things proceed, and unto me must all things return; and before my face, beloved of gods and mortals, thine inmost divine self shall be unfolded in the rapture of infinite joy.
Let my worship be within the heart that rejoiceth, for behold: all acts of love and pleasure are my rituals. And therefore let there be beauty and strength, power and compassion, honour and humility, mirth and reverence within you.
And thou who thinkest to seek for me, know thy seeking and yearning shall avail thee not, unless thou know this mystery: that if that which thou seekest thou findest not within thee, thou wilt never find it without thee.
For behold, I have been with thee from the beginning; and I am that which is attained at the end of desire.

The Charge of the Goddess, Doreen Valiente

A l’occasion d’Halloween (Samhain), Jim et moi avons préparé un shooting plus sauvage et bohémien que jamais ! Le poème introductif rappelle les principes chers aux sorcières, le culte du cycle des saisons, le respect du rythme de la nature, la vénération du divin sous toutes ses formes ! Et la semaine dans laquelle nous sommes et particulièrement la nuit du 31 octobre est réputée pour être la nuit la plus propice à la communication avec les esprits !

Pour ce shooting, nous avions envie de convoquer les esprits du vent et du feu, de nous entourer de terres rouges, oranges, de se confronter au déchaînement des éléments ! Les pyrénées orientales regorgent de lieux épiques, théâtres parfaits des éléments. Plus je m’éloigne géographiquement de mes terres, et plus elles me manquent. Plus le soleil ardent, le vent de fou, la sécheresse, les parfums de garrigue, le mysticisme des montagnes et la poésie de la mer me manquent. Mais mes vacances régulières me permettent de me rattraper et de suivre Jim dans ses découvertes de petits coins incroyablement uniques! Nous tairons l’adresse précise du lieu, si vous voulez y faire des photos, contactez donc Jim!

Notez la beauté des cheminées de fées, la qualité organique, anthropomorphique et sensuelle du paysage… une incarnation terrestre de la déesse…

Pour vous donner envie de visiter mon incroyable région (et je ne suis pas chauvine!), vous pouvez faire un tour sur ce très joli blog (Kiki Mag Travel) qui recense aventures et anecdotes de voyages, et je vous redirige évidemment sur la partie « Escapades dans le 66 » 😉

bohemian1

bohemian3

bohemian4

bohemian5

bohemian8

bohemian9

bohemian11

bohemian12

bohemian13

bohemian14

bohemian15

Tenue
Robe, Camden Market
Kimono, Newlook
Bottes, Texto
Chapeau, Asos
Collier Triple Lune, CrowHavenRoad (allez voir son Etsy et ses superbes colliers païens)

Photos
Jim

 

 

Publicités

Soldier Freak [Street Style]

Pour l’intitulé de ce look, je n’arrivais pas à choisir entre l’évocation du petit soldat en bois et le performer de cirque au temps des Freaks (rappelons le, et Diane Arbus le disait si bien « Most people go through life dreading they’ll have a traumatic experience. Freaks were born with their trauma. They’ve already passed their test in life. They’re aristocrats. ») alors j’ai tout simplement choisi les deux! Lire la suite de « Soldier Freak [Street Style] »

Nude tones

Aujourd’hui, je travaille sur trois couleurs principales pour le look : noir, aubergine et nude mais c’est vraiment sur le haut que je souhaite attirer l’attention car les bijoux dans leurs teintes opale, or rose, ou translucide s’accordent bien avec les tons nudes que j’ai adoptés pour le haut à dentelles.

J’adore le fini de ce top que je trouve absolument divin. Délicatement ajouré, il est absolument transparent et révélant… Il est essentiel de porter du nude en-dessous pour ne pas gâcher la vue de la dentelle! Lire la suite de « Nude tones »

Devenir Fantôme

////(les textes sans auteur identifié proviennent de mes carnets personnels)

« There’s a ghost of a dream that you don’t even try to shake free off because you’re too in love with the way she haunts you. » Kamila Shamsie, Kartography

L’absence de l’être aimé : rêve de fusion, distanciation du regard

« Mais c’est mon unique aspiration, m’acheminer jusqu’à la boîte de Pandore que tu gardes comme un îlot de solitude, et boire toute l’eau qui nous sépare, divulguer nos secrets à la lune, faire d’Hécate notre maîtresse, nager dans les bras d’une mer oubliée vêtus de désirs, fumer le doux opium de ton âme ancienne, dormir au creux d’une épaisse canopée, communiquer par tirades sibyllines, nous observer à travers des toiles adamantines, y percer nos peurs ancestrales, faire pousser de nouveaux sens nés du partage absolu, et recréer un univers à partir de nos fusions lunaires. »

La rêverie débute toujours par une absence. Lire la suite de « Devenir Fantôme »