Histoire du corps

En voici un bien étrange titre. J’espère qu’il aura su éveiller votre curiosité. Tout corps, de même que tout objet, tout bâtiment, toute entité vivante ou inanimée possède une histoire. Aujourd’hui, j’aimerais me positionner du point de vue de mon corps pour le ton de cet article. Mon cerveau prend toujours le dessus, mais c’est au nom de l’ensemble de mon corps que je souhaiterais parler.

Titre de l’histoire de mon corps :

Le moins d’efforts possible et l’élégance rafistolée : histoire d’une rencontre. 

Fin 1987

Quelques jours avant Noël, une famille s’impatiente et a très envie de rentrer fêter Noël à la maison. Deux garçons jouent dans les couloirs d’une clinique avec des voitures télécommandées. Pourvu que le paquet soit délivré aujourd’hui, on en peut plus d’attendre!

Le paquet est délivré en fin d’après-midi. Ouf! La chose encore un peu informe a les Lire la suite de « Histoire du corps »

Publicités

Travailler son style écrit à l’heure d’instagram : vain et obsolète?

Quand je compulse les différents blogs et comptes instagram issus des « niches » auxquelles je pourrais appartenir (mode, photo, voyage, lifestyle, art, mais essentiellement mode) j’essaie de ne pas devenir une vieille conne.

De nouvelles générations, de nouvelles compétences

Je passe outre les fautes d’orthographe, d’accord, de conjugaison, de syntaxe, le vocabulaire aussi laconique que la subtilité de Trump, et je m’interroge.
Je ne veux pas finir prof de français cacochyme et aigrie, à ne me plaindre que des fautes d’orthographe et de comment le niveau ne cesse de baisser. C’est vrai, le niveau baisse, mais il augmente considérablement en parallèle aussi. Les générations actuelles ont développé de bien meilleures compétences communicationnelles, informatiques et en langues étrangères. Ils sont de bien meilleurs commerciaux, ils savent mieux valoriser leur travail et leur image. Les compétences ont été transférées dans d’autres domaines. Lire la suite de « Travailler son style écrit à l’heure d’instagram : vain et obsolète? »