Travailler son style écrit à l’heure d’instagram : vain et obsolète?

Quand je compulse les différents blogs et comptes instagram issus des « niches » auxquelles je pourrais appartenir (mode, photo, voyage, lifestyle, art, mais essentiellement mode) j’essaie de ne pas devenir une vieille conne.

De nouvelles générations, de nouvelles compétences

Je passe outre les fautes d’orthographe, d’accord, de conjugaison, de syntaxe, le vocabulaire aussi laconique que la subtilité de Trump, et je m’interroge.
Je ne veux pas finir prof de français cacochyme et aigrie, à ne me plaindre que des fautes d’orthographe et de comment le niveau ne cesse de baisser. C’est vrai, le niveau baisse, mais il augmente considérablement en parallèle aussi. Les générations actuelles ont développé de bien meilleures compétences communicationnelles, informatiques et en langues étrangères. Ils sont de bien meilleurs commerciaux, ils savent mieux valoriser leur travail et leur image. Les compétences ont été transférées dans d’autres domaines. Voilà qui peut être rassurant. Non, leurs cerveaux n’ont pas été ramollis par des heures de gaming ou de présence online. Au contraire, les nouvelles générations sont bien plus rapides et efficaces, ils savent plus facilement où trouver les solutions à leurs problèmes. Ils se sont adaptés.

test 4

L’écriture : une compétence à approfondir ou à survoler?

Est-ce alors un désir obsolète, un élan rétrograde que de vouloir s’acharner à soigner son écriture, sa maîtrise de la langue? Cela fait-il encore une différence dans la réussite soiale? Professionnellement, ne pas maîtriser la langue peut vite poser un problème. Mais socialement, l’image est tellement prévalente sur l’écrit que la question mérite d’être posée. Qui est plus enclin à recevoir une reconnaissance sociale digne de ce nom? Un écrivain, un poète, un théoricien expert sur Nietzsche, un anthropologue ou un influenceur, un bloggeur lifestyle, un réchappé d’un jeu de télé réalité? Je vous connais, vous allez me rétorquer, et ce à juste titre : la satifaction personnelle ne repose pas que sur la réussite sociale! Ce à quoi je rétorquerais : évidemment, il y a les joies simples, les relations humaines, le sentiment de sécurité, d’ataraxie, le sentiment d’avoir trouvé sa place quelque part. Relationnellement, professionnellement, sentimentalement, identitairement. Mais on passe tellement de temps derrière nos écrans que la question de la reconnaissance virtuelle et de fait sociale comme facteur décisif dans le sentiment d’être à sa place quelque part se pose.

IMG_2330 yes 1

L’autre question en suspens est donc celle de l’écrit. L’image est prépondérante. On ne lit plus réellement les légendes, les articles, on fait défiler jusqu’aux photos. Contradictoirement, on n’a jamais autant produit d’articles, de journaux en lignes, fédéré autant de communautés autour du partage d’articles. Fiou! On a eu chaud aux fesses! La lecture est donc toujours au coeur de nos préoccupations quotidiennes.

Maintenant, une écriture et un style de merde constituent-ils un frein assez important pour passer son chemin? Ou partage-t-on tout de même l’article en question, aussi dégueulasse soit-il? Je crois que c’est là où nos exigences ont drastiquement baissé. Face à la vasteté infinie des sujets à traiter, c’est si facile de switcher, de balayer d’un habile mouvement latéral de l’index l’article, le produit, le teubê sur tinder indésirable.

Révéler son style, sa personnalité

Nous devons être peu nombreux à présent, mais certains d’entre nous (ceux que d’autres nommeront probablement « sapiosexuels ») prennent encore leur pied avec le style, l’écriture, l’Idée. Personnellement, lorsque je lis un article ou un roman/nouvelle/poème… je m’attends à la fois à une information nouvelle, un contenu qui puisse me surprendre par son angle d’attaque, et enfin à un style qui saura me conquérir. Le style c’est un peu comme le charme et le charisme d’une personne.

test 1

J’ai envie, lorsque je lis quelque chose, d’avoir la sensation de connaître un peu mieux la personne qui écrit. Et l’unique manière de livrer un peu de son âme, c’est de travailler son style. De le trouver hypothétiquement avant aussi. Et pour ce faire, il faut….

ECRIRE, ECRIRE, ECRIRE. 

Ecrire un journal intime, écrire des lettres, développer ses sentiments, ne pas s’en tenir à la surface, s’interroger sur ce que cela produit sur nous, sur les réactions d’autrui, ce que cela peut potentiellement révéler… se décrypter et décrypter le monde autour de nous. Puis évidemment, on n’est jamais assez encouragés à lire! Lire de tout, lire surtout pour enrichir son vocabulaire, trouver son style, et prendre plaisir à écrire. Les mots sont une vraie goumandise sacrée comme le dit très justement Roland Barthes, et il s’agit de prendre son pied à écrire! Les mots doivent être jouissance, pas sentence. Ils doivent être émotion, pas punition!

test 2

Conseils aux influenceurs & blogueurs

Enfin, j’aimerais poser une dernière question aux influenceurs et bloggeurs : pourquoi écrire sous une image qui dit déjà tout? Il faut bien que l’écriture ait une plus-value à l’image!

Les influenceurs sont parfois un peu trop les rois de la paraphrase. A chaque article fraîchement rédigé, il faut s’interroger :

– est-ce que mon texte apporte quelque chose de plus à mon image?
– est-ce que j’ai essayé d’aller au-delà de la simple description?
– est-ce que j’ai relu mon texte plusieurs fois en ciblant la syntaxe, l’orthographe, les accords, les conjugaisons et la concordance des temps?
– est-ce que j’ai pris soin de ne pas trop me répéter? d’utiliser un vocabulaire varié?
– est-ce que j’ai structuré mes idées en paragraphes?
– est-ce que rajouter un sous-titre au-dessus de certains paragraphes peut aider à clarifier le propos de mon article?
– est-ce qu’il peut être intéressant de mettre certains passages importants en gras?
– est-ce que mon article part d’un constat général (auxquels les lecteurs pourront s’identifier) pour dévoiler une vision de plus en plus précise, affinée, personnelle?
– est-ce que j’ai su dégager une problématique actuelle et y apporter une piste de réflexion unique?
– est-ce que j’ai pris le temps de soigner ma conclusion? ce sera la dernière impression laissée à vos lecteurs, il vaut mieux qu’elle soit frappante et mémorable!

Une image vaut mille mots, mais si vous choisissez d’écrire pour approfondir ce que votre image ne dit pas forcément ou de guider vos lecteurs, alors choisissez vos mots avec soin, avec amour, avec panache! Vos mots sont le reflet de votre style et votre style est le reflet de votre personnalité, ne l’oubliez jamais!

test 3

Photos
Natassja Blackmoor

Publicités

27 commentaires sur « Travailler son style écrit à l’heure d’instagram : vain et obsolète? »

    1. La même. Je pense que c’est central chez les bloggeurs, influenceurs, tout comme ça l’est chez les journalistes. C’est sûr que les bloggeurs travaillent plus avec l’image et doivent en fournir une impeccable. Mais l’écrit permet de stabiliser l’image, d’approfondir son propos. ☺

      J'aime

  1. Je te rejoins tout à fait sur tous les points que tu as évoqués ! Pour moi, l’écriture et surtout le style d’écriture, c’est ce qui fait que je vais suivre un blog ou non. Ça me lasse de lire 100 fois les mêmes choses, les mêmes sujets, les mêmes conseils, et surtout, j’ai cette impression que de plus en plus de blogs/instagram se ressemblent parce qu’il n’y a plus vraiment de vraies identités ou de personnalités.
    Je pense surtout que le plus gros souci, selon moi, c’est qu’à travers instagram ou un blog, on cherche tous plus ou moins notre part de reconnaissance, et beaucoup essayent de reproduire ce qui fonctionne. Et je remarque que c’est un peu pareil en photo d’ailleurs.
    Du moins, c’est mon ressenti et ça vaut ce que ça vaut, mais je trouve cela dommage car je suis persuadée qu’on a tous quelque chose d’intéressant à dire, une histoire à raconter.
    En tout cas c’est un très bon sujet et ça fait du bien de lire un article comme le tien ! 🙂
    Bisous !

    Aimé par 1 personne

    1. Merci beaucoup d’être passée ici. Je suis totalement d’accord avec toi sur cette uniformisation récente sur les réseaux… comme tu l’as très justement relevé, le souhait de reconnaissance est central dans cette pratique. C’est en effet dommage car je pense aussi que nous sommes tous uniques dans notre manière d’approcher des sujets, de voir les choses, simplement car nous n’avons pas les mêmes goûts ni eu les mêmes expériences. C’est ce qui fait notre richesse. Beaucoup de gens ne sont pas vraiment conscients qu’ils imitent le style d’un tel ou d’un autre… il faudrait quasi faire des études d’histoire de l’art (un bagage minimum !) Pour daigner avoir un Blog et un insta ha ha. Non mais sérieusement… juste pour être conscients de à qui on emprunte, et de vers quelle direction on veut aller ! Merci encore pour ton commentaire riche et constructif 😘

      Aimé par 1 personne

  2. Très bel article ! Je suis totalement d’accord avec toi, mais je trouve que c’est ce qui fait la magie du blogging d’une certaine manière 🙂 Par contre, je suis aussi très à cheval sur les fautes, même s’il m’arrive d’en faire !

    Aimé par 1 personne

  3. Réflexion intéressante, je te rejoins sur la majorité des points… Je trouve ton analyse pertinente et étayée.
    Pour moi, l’écriture compte beaucoup, aussi bien à travers mon blog et les échanges que suscitent les réseaux, mais aussi dans ma vie personnelle puisque j’entretiens quelques rares mais précieuses correspondances épistolaires 🙂 ça change des factures, dans la boite aux lettres 🙂

    Aimé par 1 personne

  4. Fiouuu, en lisant ton article je me rends compte que j’ai beaucoup de boulot. Je suis archi motivée pour améliorer ma syntaxe et mon style. En tout cas, merci pour cet article, c’est le premier que je lis sur ton blog… Et j’aime beaucoup.

    Aimé par 1 personne

  5. Bonjour ! Je rattrape les deniers articles que je n’avais pas eu le temps de lire.
    Celui-là est particulièrement intéressant ! Je suis d’accord avec toi, j’apprécie de plus en plus les comptes instagram qui prennent le temps de s’exprimer sous leurs photos. Je pense notamment à Louise (Pandora) ou Diglee, quel plaisir de les lire et d’aller plus loin qu’une simple photo !
    Personnellement, j’envoie régulièrement des lettres et des cartes postales, ce qui me vaut souvent des regards étonnés de la part de mes amis (« mais pourquoi t’envoies pas plutôt un snapchat ? »), mais je pense qu’en tant qu’historienne, j’ai un attachement particulier à ce format et à la trace qu’il peut laisser.
    Je sors moins d’articles qu’avant, mais je soigne plus mon écriture (je ne sais pas si cela se ressent), comme toi je trouve cela primordial dans le blogging !

    Aimé par 1 personne

    1. Ah merci Lisa pour ton passage ici, c’est toujours un plaisir que d’avoir ton avis, et tes petits mots qui font du bien ! Je pensais aussi à Pandora et Diglee qui explorent un pan beaucoup plus profond de la mode, de la féminité, du rapport à l’autre, et ça me semble tellement indispensable quand tu commences à avoir un peu d’audience! Je creve de n’être noyée que sous un iceberg de surface, des pans entiers d’artifice. L’impossible accès à la psyché me terrifie. Les influenceurs se déshumanisent. Ils me font peur. Même si je continue à en suivre certains, je note ce non désir très franc d’accéder au sens. C’est terrifiant.
      Par ailleurs je suis heureuse de voir que tu continues à entrenir des correspondances manuscrites ! Quel plaisir que de recevoir une lettre ou une carte ! Quel plaisir de coucher ses pensées sur le papier ! On a un lien tout particulier avec le stylo aussi… personnellement j’écris tous les jours dans mes carnets et ça me paraît indispensable. Ce n’est pas la même chose que d’écrire un article. L’ordinateur est pour moi trop associé au travail à la rationalité. Le papier, quant à lui, est le réceptacle de tous mes démons et mes rêveries insolites. Il est et sera toujours là. Et toi ? 😘

      J'aime

  6. Bonjour! Merci pour cet article qui va me servir de base de relecture et de correction pour les futurs posts de mon blog, dont tu as récemment aimé « Plaidoyer pour les contes de fées »! Merci d’ailleurs! 😉
    J’ai parcouru votre blog, lu quelques articles et admiré les photos! Quel beau projet! Il y a pleins de sujets qui m’intéressent et qui vous sûrement m’inspirer pour le mien!
    Bonne continuation d’aventure! (Pour ma part, elle débute et je trouve cela passionnant!)

    Aimé par 1 personne

    1. Oh ! C’est adorable ! Merci beaucoup d’être passée ici, je suis heureuse que le Blog vous plaise, et que cet article puisse peut-être vous servir ! C’est le meilleur compliment ! J’étais vraiment heureuse de découvrir votre Blog et je vous souhaite le meilleur pour la suite ! L’aventure est en effet passionnante !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s